Forêts de Ferrières et d'Atmainvilliers (77)

19 avril 2018 - 07:05

Le mardi 17 avril au matin, nous étions six esquimaux qu’Alain Pongelard avait entrainés dans une randonnée au long cours de vingt-cinq kilomètres, cette distance un peu longue étant largement compensée par une absence totale de dénivelé et par un temps splendide, ensoleillé, ni trop chaud ni trop froid, qui mettait tant le moral des randonneurs au beau fixe que ceux-ci ne pensaient même pas à leurs jambes. Il a fallu attendre le moment de se relever de son siège dans le train du retour pour s’apercevoir qu’effectivement, nous les avions fait travailler.

Donc, vers neuf heures et demi du matin, nous sortions de la gare de Roissy-en-Brie pour commencer notre périple. Celui-ci commença par une succession de chemins, longeant souvent un petit cours d’eau, bordés de pelouses bien entretenues, un paysage semi-naturel, nature entretenue, domestiquée, qui vaut tout de même mieux qu’une banlieue bétonnée.

Très vite, nous sommes entrés dans le vif du sujet, c’est-à-dire la Forêt domaniale de Ferrières, et plus précisément le Bois du Cormier. Les chemins sont redevenus praticables après quelques jours sans pluie, mais gardent les stigmates des quantités énormes d’eau qu’ils ont vu couler sur eux sous la forme de passages encore boueux qui nécessitent parfois un contournement par la forêt pour retrouver le chemin plus loin et plus sec. Nous avons longé la mare du Cormier qui présente un paysage magnifique avec tous les arbres qui se mirent dans icelle. J’ai suggéré de prendre des photos, de les agrandir, et de mettre un peu de peinture dessus, je suis sûr que le résultat serait très proche des toiles de Corot.

Nous avons ensuite atteint le carrefour du Pas du Cheval, suivi l’allée du Tour du Parc, gagné le bourg de Pontcarré, que nous n’avons pas traversé mais longé pour aller traverser la D471 par un tunnel astucieusement ménagé, non loin de la mare aux sangsues. La route de la Guillaumetterie, qui longe le bois du même nom, nous a conduit au Carrefour de la Grille de la Planchette (il y a des noms qui ne s’inventent pas. Le chemin de la Rucherie, cheminant plein nord, nous a fait rejoindre la route de l’Épinerie qui passe devant la mare de France vers laquelle, attirée par la solennité de son nom, une de nos randonneuses a glissé sur le chemin boueux. Nous avons ensuite retrouvé le GR14 que la fantaisie de l’animateur (fort appréciée d’ailleurs) nous avait fait quitter auparavant.

Les zigzags du GR14 nous ont conduits jusqu’à la sortie de la Forêt de Ferrières, et nous avons alors traversé le village de la Dénicherie pour gagner la route Royale, passant devant l’imposante ferme des trente arpents pour rejoindre le village de Favières. Nous avons alors quitté le GR14 pour prendre celui qui se nomme « accès GR14 » et qui rejoint la gare de Tournan en traversant la campagne briarde où l’on a pu constater une fois de plus que les colzas évoluent très vite et colorent en jaune lumineux un grand nombre de champs.

Nous sommes entrés dans Tournan en admirant la porte de la ville, bâtisse ancienne et massive, et avons gagné la gare où nous attendais le train du retour.

Encore merci à notre animateur Alain, qui nous a conduit à bon port dans la convivialité et la bonne humeur. Tous en redemandent !

 Jean-Pierre

Commentaires

Sylvaine COQUARD BERNARDI 26 avril 2018 22:39
Supporter

Les commentaires de Jean-Pierre sont toujours détaillés et aussi agréables à lire ! Je vais m'absenter plus souvent pour avoir le plaisir de le lire encore ! Sylvaine

Alain PONTGELARD 19 avril 2018 11:41
Randonneur

Merci à vous tous pour votre bonne humeur lors de cette magnifique journée et tout particulièrement à Jean-Pierre pour ce récit très détaillé de notre randonnée. Alain

Assemblée générale et 8 autres environ 21 heures
Bornel-Belle-Belle Eglise (60) : nouvelles photos 2 jours
Bornel-Belle-Belle Eglise (60) 2 jours
La Bossapas (11ème édition) - Organisée par le CDRP92 (92) 4 jours
CHRISTIANE SEGONNE est devenu membre 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) : nouvelles photos 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) 5 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) et La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) : nouvelles photos 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 8 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) : nouvelles photos 9 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 9 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 9 jours

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Le Foyer Esquimaux est un club de randonnée affilié à la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP).

Notre club est situé à la Garenne Colombes dans les Hauts de Seine (92) .

Nous organisons une randonnée pédestre le dimanche et occasionnellement le samedi. Nos randonnées font généralement entre 17 et 25 km.

Depuis mars 2018, nous organisons également une randonnée en semaine une fois par mois !

Des randonnées dites "douces" de 6 à 10 km ont également lieu en semaine.

Nous organisons aussi des séjours en France et à l'étranger de 2 à 10 jours.

Si vous aimez marcher, vous faire de nouveaux amis et si vous appréciez la nature, rejoignez-nous et venez pratiquer ce sport de plein air.

Rejoindre le club de randonnée: http://foyeresquimaux.clubeo.com/page/cotisation-inscription.html

Pour avoir des renseignements, vous trouverez les coordonnées dans l'onglet "Contact" ou cliquez sur le lien suivant: http://foyeresquimaux.clubeo.com/contact.html

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU