De Versailles à la vallée de la Bièvre (78)

20 août 2018 - 20:45

9h50 Non loin de la gare de Versailles Chantiers, la moitié du groupe  de randonneurs  attend dans un square accueillant ombragé avec bancs et fontaine ; décor de début de matinée permettant d’engager la conversation sur le petit déjeuner. 

« Café » propose Catherine. Annie répond avec un large sourire « accompagné d’un morceau de fourme de Montbrison, spécialité fromagère au lait cru, du département de la Loire ». J’avais pris un bon petit déj et pourtant je me pourléchais les babines. Quand Annie commence à parler  « boustifaille » je suis émoustillée ; mes papilles gustatives sont en éveil, mon imagination grandit…

Pendant ce temps, Daniel guide du jour, est allé à la rencontre de l’autre groupe venu en voiture.

10h00 Nous sommes 12 randonneurs emboitant le pas à Daniel. Nous sommes heureux de nous retrouver. Des  groupes de 2 se forment. Chacun échange sur leur séjour passé en France ou à l’étranger...

Nous passons sous l’Aqueduc de Buc. Il fut construit par les soldats de Louis XIV ; souhait grandiloquent de sa Majesté le Roi Soleil permettant de conduire l’eau afin d ‘alimenter les fontaines versaillaises. Cette construction s’avère  fort utile à la population sous le Second Empire. L’eau de la Bièvre est potable tandis que  celle de la  Seine est polluée :  il y a eu 18 000 morts de maladie en 1832 à Paris à cause de la pollution permanente de l’eau de la Seine.  Cette information nous laisse pantois.

Nous arrivons à Buc un petit  village  discret, silencieux. Comme des enfants sages et  respectueux, nous nous taisons un instant pour admirer ce lieu. Daniel profite de ce moment pour faire son court exposé sur la Bièvre ; cette rivière mythique longue de 33kms aussi appelée la rivière des Gobelins  prend sa source à Guyancourt ou Guyencourt. Elle traverse 15 communes et 5 départements. La rivière est couverte sur 11 kms d’Antony à Paris.

Daniel nous propose dans l’année de suivre la Bièvre sur  33kms en 2 étapes. Le groupe est intéressé par la proposition. 

Chemin faisant les langues se délient. Les hommes parlent technique, les femmes cuisine…

Vers 12h30, nous  traversons  le village des Loges en Josas. Daniel demande à la cantonade « qui a faim ».  Je réponds franchement «  J’ai faim ». 

Comme le révérend dans les 3 messes basses d’Alphonse Daudet, j’imagine devant moi le sorbet aux tomates et au pistou de Françoise, le saumon « gros comme ça » celui ou celle qui en a parlé se reconnaitra, le pot au feu de Ginette sans chou et sans pomme de terre et le dessert  2  panna Cotta façon Françoise, l’une infusée à la verveine citronnée , l’autre servie sur un lit de pêche. Heureusement, je ne suis pas morte  d’indigestion comme le saint homme du récit…

Nous piqueniquons sur la place du village ; endroit agréable et bienvenu pour la pause repas. Bancs et fontaines sont à notre disposition.

Après le dessert, il est coutume, de prendre le café. 

Ces dames et ces messieurs les Esquimaux, humbles serviteurs des Noces de Cana, pour un  instant, nous proposent café, fin biscuits, et chocolat aux amandes. Tous sont soucieux de faire plaisir à l’autre. Même  les moins gourmands se prêtent au jeu.

Quel bonheur de vivre ensemble cette fin de ripaille !!!

13h30  Nous reprenons les sentiers ombragés longeant la Bièvre. Rien ne nous arrête, même pas le démarrage en côte. Nous sommes émerveillés par cet écrin de verdure. La Bièvre nous dévoile ses secrets. L’eau des petits étangs scintille ; des vaguelettes s’échouent sur les « plagettes » désertes. Le soleil brille de mille feux ;  faunes et flores sont engourdies par la chaleur. Soudain, une foulque fait son apparition, tel un petit Dieu sorti des eaux. Christian a cru que c’était un canard. La délicate Danielle sans moquerie aucune dit à Christian : « C’est un volatile ». Plus loin, dans les sous bois, je vois un rampant et je m’exclame « il est bien long ce ver de terre ». Ginette affirme que c’est un orvet.

Entre canard et ver de terre, je m’incline devant la connaissance des anciens…

Voici Jouy en Josas, fief  de Mr Oberkampf riche industriel. En 1760  Il crée la manufacture de  toiles. Les Toiles de Jouy  sont imprimées en rouge, bleu, vert ou gris avec des motifs à personnages à sujets champêtres pastoraux ou antiques. Moins connues que les Toiles de Jouy mais populaires les Indiennes Sublimes, sont des cotonnades utilisées pour les robes et l’ameublement. Mme de Pompadour portait des indiennes et en a utilisé pour recouvrir le mobilier de son château de Bellevue.

Mr Oberkampf, pour son époque, était un homme moderne. Le petit bourg de Jouy en Josas est passé à la postérité grâce au génie créatif et politique de cet illustre Monsieur.

Nous avançons encore et encore mirettes étoilées, de sous bois en village, de chemins de terre en chemins de fer. Daniel nous annonce qu’il reste 4 kms, puis 2 kms avant d’arriver à la gare d’Igny.

Dans un  peloton, il y a toujours un dernier et un premier. Sylviane, heureuse de sa journée, ne ressent pas la fatigue et elle file, si bien qu’au moins 1 km la sépare du groupe de randonneurs. Marie demande à s’assoir pour se rafraichir.

Marie est assise, Sylviane court.

Au moment de repartir, il reste 500 m pour atteindre la gare d’Igny et bien Sylviane était à perpète lès oies. Françoise d’un pas assuré et rapide part à sa rencontre. Marie a pris le temps de se revigorer grâce à l’échappée belle de Sylviane.

17h32 Nous prenons le train. Un premier groupe nous dit au revoir à la gare de Versailles Chantiers. L’autre groupe se dirige vers la défense.

Cette belle journée prend fin. Nous  sommes certains de nous retrouver les fois prochaines  sur les chemins d’ile de France, le cœur en fête, la tête remplie de souvenirs inoubliables et d’anecdotes cocasses.

Yvonne M.

Commentaires

Sylvaine COQUARD BERNARDI 27 août 2018 17:24
Supporter

Outre son style élégant et le luxe de détails, Yvonne a de la culture ! Ses textes sont de vrais petits bijoux. Bravo ! Sylvaine

Alain PONTGELARD 20 août 2018 22:54
Randonneur

Merci Yvonne, nous adorons le style de ton récit dominical avec un vrai talent d’écrivain. Nous y étions....enfin presque. Bises Alain & Dominique

Assemblée générale et 8 autres environ 20 heures
Bornel-Belle-Belle Eglise (60) : nouvelles photos 2 jours
Bornel-Belle-Belle Eglise (60) 2 jours
La Bossapas (11ème édition) - Organisée par le CDRP92 (92) 4 jours
CHRISTIANE SEGONNE est devenu membre 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) : nouvelles photos 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) 5 jours
Parcs Henri-Sellier, la vallée aux loups et l'étang Colbert (92) 5 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) et La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) : nouvelles photos 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 7 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 8 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) : nouvelles photos 9 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 9 jours
La Mare aux fées - Rochers des étroitures (77) 9 jours

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Le Foyer Esquimaux est un club de randonnée affilié à la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP).

Notre club est situé à la Garenne Colombes dans les Hauts de Seine (92) .

Nous organisons une randonnée pédestre le dimanche et occasionnellement le samedi. Nos randonnées font généralement entre 17 et 25 km.

Depuis mars 2018, nous organisons également une randonnée en semaine une fois par mois !

Des randonnées dites "douces" de 6 à 10 km ont également lieu en semaine.

Nous organisons aussi des séjours en France et à l'étranger de 2 à 10 jours.

Si vous aimez marcher, vous faire de nouveaux amis et si vous appréciez la nature, rejoignez-nous et venez pratiquer ce sport de plein air.

Rejoindre le club de randonnée: http://foyeresquimaux.clubeo.com/page/cotisation-inscription.html

Pour avoir des renseignements, vous trouverez les coordonnées dans l'onglet "Contact" ou cliquez sur le lien suivant: http://foyeresquimaux.clubeo.com/contact.html

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU